La Robe de la Demoiselle

Ce gâteau est un layer cake composé d’un Fluffy Cake ultra fondant et hyper moelleux à la fleur d’oranger, fourré de pâte à tartiner pralinée et recouvert de chantilly mascarpone à la vanille.

La silhouette est un cake topper. C’est une image imprimée sur un feuille rigide ou un carton fin, collée sur une pique à brochette. Vous pouvez l’acheter sur des sites dédiés, mais vous pouvez la créer vous même en imprimant cette image.

IMG_9634

J’ai réalisé deux gâteaux de ce type, celui-ci étant le premier (un 10 parts). Le second que j’ai réalisé est un 15 parts composé d’un Fluffy cake au chocolat, fourré d’une ganache montée au chocolat noir et recouvert de chantilly mascarpone à la vanille (cliquez ICI pour retrouver cette recette). 

CADEAU: vous trouverez en bas de cet article ma recette en version IMPRIMABLE. Dans l’article, la recette est expliquée en pas à pas.

Nombre de parts: 10

Temps de préparation : 1h déco comprise

Temps de cuisson: 53 minutes.

Niveau: facile

Le Fluffy Cake

Ingrédients:

(pour un gâteau de 20 cm de diamètre et une hauteur de 6 cm. Prévoir un moule d’une hauteur de 10 cm )

  • 6 œufs calibre moyen
  • 40 g de sucre pour le 1er mélange + 40 g de sucre pour ajouter aux blancs d’œufs (pour une version vanille, vous pouvez ajouter du sucre vanillé que vous déduirez de la quantité totale de sucre)
  • 1 pincée de sel
  • 60 ml de lait (ou 80 ml de lait si pas d’arôme)
  • 20 ml de fleur d’oranger (quantité à adapter selon l’arôme. Ajuster en conséquence la quantité de lait puisque lait +arôme doivent faire 80 ml en tout)
  • 50 ml d’huile
  • 80 g de farine
  • Quelques gouttes de jus de citron

SuggestionJe vous recommande de prévoir un arôme pour ce gâteau: cela peut être de la fleur d’oranger, de l’extrait de vanille, du jus +zeste citron, du rhum… La liste est longue. Le risque, si vous le laissez nature, sans aucun arôme, c’est que le goût de l’œuf ressorte et prenne le dessus. Une fois aromatisé, ce n’est plus le cas et c’est divin!

Préparation:

Préchauffer le four à 170 degrés. Placer la grille au plus bas dans le four.

Commencer par chemiser le fond de votre moule de 20 cm de diamètre (juste le fond pas les bords) avec une feuille de papier cuisson. Ne pas beurrer et ne pas chemiser les bords du moule. Pour chemiser le fond, le contour du fond du moule sur du papier cuisson puis couper à l’intérieur de ce tracé de façon à laisser le marquage au stylo à l’extérieur du cercle.

 

 

Séparer les blancs des jaunes sur 5 des 6 œufs. Mettre 5 jaunes + 1 œuf entier dans un cul de poule.

IMG_6383
5 blancs d’œufs d’un coté et 5 jaunes + 1 œuf entier de l’autre

Rajouter 40g de sucre, la pincée de sel, le lait, l’arôme et l’huile et mélanger le tout au fouet à main.

IMG_6384
Le mélange est légèrement mousseux

Rajouter progressivement la farine tamisée. Mélanger au fur et à mesure en incorporant la farine. .

 

Battre les 5 blancs d’œufs au fouet électrique ou au robot. Une fois les blancs mousseux, y rajouter le jus de citron puis progressivement le sucre restant, comme pour réaliser une meringue.

 

Monter les blancs jusqu’à ce qu’ils forment un «bec d’oiseau». Il faut qu’ils se tiennent mais ne soient pas trop fermes.

IMG_6396
Le bec d’oiseau

A l’aide d’une maryse, incorporer en plusieurs fois et délicatement les blancs d’œufs montés en neige au mélange précédent jusqu’à obtenir une pâte homogène et mousseuse.

 

 

Verser la préparation dans le moule. Tapoter ensuite le moule en le laissant retomber sur le plan de travail de façon a chasser les bulles d’air éventuelles.

IMG_6402
Le mélange final est mousseux et aéré

Placer ce moule dans un plat plus grand pour une cuisson au bain marie. Pour cela, verser de l’eau chaude dans le plat, jusqu’à ce que le moule avec la préparation «flotte» (il faut compter environ 1,5 cm d’eau).

IMG_6407
Le bain marie: mettre environ 1,5cm d’eau. Le moule doit flotter

Placer l’ensemble sur une grille en bas du four.

IMG_6409
Les moules sur une grille en bas du four

Cuire le gâteau à 170 degrés à chaleur statique pendant 53 minutes .
Éteindre ensuite le four et laisser le gâteau dans le four encore 5 min.

IMG_6411
A la sortie du four

Sortir le gâteau du four et laisser retomber le moule plusieurs fois sur le plan de travail. L’idée, cette fois, est de tapoter le moule en le laissant retomber de façon à ce que les bords du gâteau se décollent légèrement tous seuls des bords du moule.

IMG_6412
Après l’avoir tapoté sur le plan de travail

Laisser ensuite plusieurs minutes sans toucher. Il va un peu dégonfler, c’est normal ;)!

IMG_6414
Après refroidissement, on va pouvoir démouler

Recommencer à tapoter contre le plan de travail pour, cette fois, décoller complètement le gâteau des bords du moule. Pour cela, on met le moule quasiment à la perpendiculaire du plan de travail en faisant tourner le moule pour que le cul du moule tape le plan de travail. Moi je mets un chiffon dessous pour éviter de réveiller le quartier ^^! Les bords du gâteau se détache tout seul du moule!

IMG_6416
Mettre le moule à la perpendiculaire du plan de travail et tapoter jusqu’à ce que les bords se décollent

Puis le démouler sur une grille en le laissant à l’envers. Puis enlever délicatement le papier cuisson (dans l’idéal, il faut qu’il soit parfaitement refroidi pour l’enlever).

 

 

Magalie Pâtisse 3
Une fois le papier cuisson retiré

Fourrage du gâteau: 

Ingrédients: 

  • Un pot de taille moyenne de pâte à tartiner pralinée

Préparation:

Trancher le fluffy cake en trois disques d’épaisseur identique.

IMG_9166

Placer un disque de Fluffy cake sur le support que vous avez choisi pour le gâteau. Moi je mets souvent la partie du haut du gâteau, en bas de mon montage (comme si le Fluffy était à l’envers).

Faire chauffer au micro-onde la pâte à tartiner pour qu’elle soit bien souple.

Étaler une couche pas trop épaisse de pâte à tartiner sur le premier disque de Fluffy. Puis remettre un deuxième disque de Fluffy. Remettre une couche de pâte à tartiner de la même épaisseur que sur le disque du bas, et mettre enfin le dernier disque de Fluffy Cake par dessus.

Recouvrement du gâteau: Chantilly Mascarpone Vanille

Ingrédients:

  • 300 ml de crème liquide à minimum 30% de matières grasses bien froide
  • 250 g de mascarpone
  • 50 g de sucre glace
  • quelques gouttes d’extrait de vanille

Préparation:

Pour monter facilement une chantilly, l’idéal est d’utiliser des ustensiles bien froids, qu’on aura placés quelques minutes au congélateur ou au moins au frigo. On s’assure ainsi que la chantilly prenne bien. Ceci dit, je ne le fais pas à chaque fois et ça fonctionne quand même. Mais c’est vrai que l’été par ex, quand il fait bien chaud, c’est parfois plus difficile de monter une chantilly, du coup, l’astuce de tout mettre au frais avant peut être bien utile ;).

Mettre le mascarpone dans le bol du robot ou dans un cul de poule et détendez le en le fouettant quelques instants. 

Rajouter la crème liquide et fouetter le tout à vitesse moyenne.

Une fois que la crème commence à prendre (elle a gonflé et des sillons commencent à bien se creuser au passage du fouet), rajouter le sucre glace, puis une fois qu’il est mélangé, l’extrait de vanille.

Fouetter jusqu’à ce que la consistance soit ferme (dans les derniers instants, on peut augmenter la vitesse du fouet)… Mais attention de ne pas trop fouetter sous peine d’avoir une chantilly tranchée (granuleuse).

Mettre la chantilly en poche à douille. couper l’embout et faite des boudins tout autour et au dessus du gâteau de façon à le recouvrir totalement. L’idéal pour bien lisser un gâteau est d’avoir un plateau tournant de ce style img_8540

img_8541

et une raclette de ce style (cf photo). On en trouve partout à des petits prix. A défaut, vous pouvez utiliser une spatule… mais c’est moins facile pour avoir un résultat net.

 

Bien lisser tout le contour du gâteau en raclant bien les bords et le dessus, tout en faisant tourner le plateau.

Une fois le lissage terminé, finir en posant les décorations ;).

Décoration du gâteau (roses): Chantilly Mascarpone Vanille

Ingrédients:

  • 300 ml de crème liquide à minimum 30% de matières grasses bien froide
  • 250 g de mascarpone
  • 50 g de sucre glace
  • quelques gouttes d’extrait de vanille
  • colorant rouge en gel ou en poudre

Préparation:

Commencer par positionner le cake topper sur le gâteau. Les jambes sont dissociées du torse. Planter les deux de façon à donner l’illusion que la demoiselle est assise.

Pour monter la chantilly, procéder comme précédemment. Rajouter seulement le colorant vers la fin. On peut aussi ajouter le colorant une fois la chantilly montée, en mélangeant délicatement à la spatule.

IMG_9633Mettre la douille 2D ou 1M de wilton dans une poche à douille (les deux douilles donnent des résultats très similaire. Moi j’utilise la 2D).

Mettre la chantilly en poche à douille.

Faire des rosaces en partant du centre vers l’extérieur et non le contraire. En fait, c’est comme si vous souhaitiez dessiner la carapace d’un escargot, ou former la lettre e minuscule. 

Les rosaces doivent être faîtes pour donner l’illusion qu’il s’agit de la robe de la demoiselle assise.

Moi, j’ai juste rajouté un bout de ruban sur le devant du gâteau, en bas, pour l’habiller un peu plus ;).

Remettre de suite au réfrigérateur et l’y laisser jusqu’à dégustation.

Cette recette vous plaît? alors voici la version synthétisée et imprimable :

Cliquez ici pour imprimer la recette de La Robe de la Demoiselle

MagaliePatisse 80

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s