Roulé de Noël Ultra Moelleux au Nutella

Vous souhaitez réaliser un roulé qui en jette ? Qui plus est, un roulé façon bûche de Noël ? Mais vous n’avez pas beaucoup de temps et pas forcément envie de vous lancer dans quelque chose de compliqué? Je vous propose cette recette qui ravira les grands, comme les petits, et sera du plus bel effet au moment des fêtes de fin d’année.

La biscuit de base pour ce roulé n’est pas la traditionnelle génoise. Je vous propose ici une version détournée du Fluffy Cake ;)! Pour ceux qui me suivent, vous savez que ce gâteau, c’est mon dada. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est méga moelleux, aérien, fondant, léger et savoureux! Et il n’a même pas besoin d’être imbibé! Et comme il n’est pas sec, la texture est parfaite pour pouvoir être roulée. Même pas besoin de torchon humide.Oui, tout ça !!!  Si vous voulez en savoir plus sur le Flufy Cake, voici le lien vers l’article que je lui ai consacré :Cliquez ici pour voir l’article.

Je ne l’avais jamais essayé en roulé. Et à tout vous dire, je n’avais même jamais réalisé de gâteau roulé jusque là. Invitée à un goûter de Noël, je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer ce type de gâteau. J’avais peu de temps pour le réaliser… mais je voulais tout de même que l’effet soit sympa. J’ai pensé à ce tapis en silicone strié dont je ne m’étais jamais servi. Il me fallait un gâteau qui n’ait pas besoin de rester au frais. J’ai donc pensé à faire un roulé à base de Fluffy Cake, fourré tout simplement de Nutella ;)! Vous pouvez très bien remplacer ce fourrage par une autre pâte à tartiner ou par de la confiture.

Sans plus attendre, voici la recette ;)!

Magalie Patisse 55 

CADEAU: vous trouverez en bas de cet article ma recette en version IMPRIMABLE. Dans l’article, la recette est expliquée en pas à pas.

 

Voici la recette:

  • Temps de préparation: 30 minutes
  • Temps de cuisson : 20 minutes
  • Niveau: facile

Ingrédients:

Pour une bûche de 25 cm (8/10 parts)

  • 6 œufs calibre moyen
  • 40 g de sucre pour le 1er mélange + 40 g de sucre pour ajouter aux blancs d’œufs 
  • 1 pincée de sel
  • 60 ml de lait (ou 80 ml de lait si pas d’arôme)
  • 20 ml de fleur d’oranger (quantité à adapter selon l’arôme. Ajuster en conséquence la quantité de lait puisque lait +arôme doivent faire 80 ml en tout)
  • 50 ml d’huile
  • 80 g de farine
  • Quelques gouttes de jus de citron
  • Quelques gouttes de colorant vert
  • Quelques gouttes de colorant rouge

SuggestionJe vous recommande de prévoir un arôme pour ce gâteau: cela peut être de la fleur d’oranger, de l’extrait de vanille, du jus +zeste citron, du rhum… La liste est longue. Le risque, si vous le laissez nature, sans aucun arôme, c’est que le goût de l’œuf ressorte et prenne le dessus. Une fois aromatisé, ce n’est plus le cas et c’est divin!

Préparation:

(environ 15 min + 20 minutes de cuisson)

Préchauffer le four à 170 degrés. 

Séparer les blancs des jaunes sur 5 des 6 œufs. Mettre 5 jaunes + 1 œuf entier dans un cul de poule.

IMG_6383
5 blancs d’œufs d’un coté et 5 jaunes + 1 œuf entier de l’autre

Rajouter 40g de sucre, la pincée de sel, le lait, l’arôme et l’huile et mélanger le tout au fouet à main.

IMG_6384
Le mélange est légèrement mousseux

Rajouter progressivement la farine tamisée. Mélanger au fur et à mesure en incorporant la farine.

Battre les 5 blancs d’œufs au fouet électrique ou au robot. Une fois les blancs mousseux, y rajouter le jus de citron puis progressivement le sucre restant, comme pour réaliser une meringue.

Monter les blancs jusqu’à ce qu’ils forment un «bec d’oiseau». Il faut qu’ils se tiennent mais ne soient pas trop fermes.

IMG_6396
Le bec d’oiseau

A l’aide d’une maryse, incorporer en plusieurs fois et délicatement les blancs d’œufs montés en neige au mélange précédent jusqu’à obtenir une pâte homogène et mousseuse.

Une fois cette pâte prête, la diviser en deux en mettant la moitié de la préparation dans un autre cul de poule.

Verser quelques gouttes de colorant rouge dans l’un des culs de poule, et quelques gouttes de colorant vert dans l’autre. Mélanger à la maryse pour bien répartir le colorant. 

Prendre une poche à douille. Pas besoin de douille; il vous suffit de couper l’embout. Si vous n’avez pas de poche à douille, un sac de congélation peut très bien faire l’affaire. Pour avoir cet effet strié, il vous faudra, par contre, une plaque à génoise comme la mienne. Magalie Patisse 55

Elle se trouve facilement sur internet pour un tout petit prix. Appliquer la pâte rouge en premier, en alternant une bande sur deux. Il va vous rester de la préparation. La mettre de coté.

Il est conseillé de placer la plaque (remplie de la pâte une bande sur deux) 15 minutes au congélateur, pour fixer la pâte et éviter que les couleurs, par la suite, ne se mélangent. Par manque de temps, je ne l’ai pas fait… mais je n’ai pas eu de problème particulier. 

Pocher ensuite avec la pâte verte le reste des bandes de la plaque.

Il va, là aussi, vous rester de la pâte. Recommencer l’opération précédente en remettant de la pâte rouge sur les bandes rouges et la pâte verte sur les bandes vertes. L’idée est de recouvrir complètement les bandes colorées et de remplir la plaque. Voici ce que ça donne une fois la plaque remplie.

Magalie Patisse 65
La plaque remplie, avant cuisson

Enfourner pour 20 minutes à 170 degrés (en chaleur statique). Je vous conseille de placer la grille tout en bas de votre four.

Une fois la cuisson terminée, sortir la grille et laisser bien refroidir le Fluffy avant de le manipuler.

Magalie Patisse 66
La plaque à la sortie du four

Une fois refroidi, décoller le fluffy tout doucement, de façon TRES délicate. Il ne faut pas que le gâteau s’arrache ou qu’une partie reste accrochée à la plaque. Cela ferait assez inesthétique pour le résultat final.

Puis, le placer très délicatement sur une surface propre (moi je l’ai mis sur du papier sulfurisé).

Le recouvrir ensuite de la pâte à tartiner (ou la confiture) de votre choix.

Magalie Patisse 68

Enfin, le rouler très délicatement. Le Fluffy ayant la particularité de ne pas être sec, la texture est parfaite pour pouvoir être roulé. Même pas besoin de torchon humide.

Couper les deux bouts de la bûche, de façon à avoir une finition plus nette. Placer sur le plat de présentation de votre choix. 

Vous pouvez éventuellement rajouter quelques éléments de décoration. Moi, j’ai choisi de planter des meringues françaises en forme de sapin, faîtes la veille par mes soins.

 

Voici une photo de la coupe:

Magalie Patisse 67

Cette recette vous plaît? alors voici la version synthétisée et imprimable (c’est pas beau ça ?!!!):

Cliquez ici pour imprimer la recette du Roulé de Noël Ultra Moelleux au Nutella

2 commentaires

  1. Bonjour, sa fait 2 fois que je fais cette recette, mais la cuisson a l’interieur De la plaque sa me fait une matière plastique.. je ne comprend pas votre photo sa fait vraiment pâte gâteau moelleuse
    Bonne soirée.

    J'aime

Répondre à magaliepatisse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s